Notice sur le général Benaïad, sa famille et son administration à Tunis PDF

Produits périssables traités conformément aux directives établies par la General Services Administration Son Excellence Elin Suleymanov, ambassadeur de la République d’Azerbaïdjan aux États-Unis. La non-acceptation causerait de la gêne aux donateurs et au gouvernement des États-Unis. L’honorable Christopher A.


Notice sur le général Benaïad, sa famille et son administration à Tunis
Date de l’édition originale : 1853
Sujet de l’ouvrage : Benaïad, Mahmoud (18..-19.. ; général)

Ce livre est la reproduction fidèle d une uvre publiée avant 1920 et fait partie d une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l opportunité d accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les uvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

En Algérie, l’armée et les agences de sécurité ont pris le pouvoir en janvier 1992 à la suite de la victoire des partis islamistes au premier tour des élections législatives le mois précédent. Quiapo, chef du service de renseignement des forces armées de la République des Philippines La non-acceptation causerait de la gêne aux donateurs et au gouvernement des États-Unis. Les formes et l’étendue de la corruption varient d’un cas à l’autre, mais elles englobent généralement l’extorsion de pots-de-vin pour les services administratifs, l’extorsion de fonds, la falsification des registres du personnel et des salaires, le maintien des fonds secrets au profit des officiers supérieurs, et l’achat de commissions – la vente de promotions et de nominations pour obtenir des salaires plus élevés ou des occasions lucratives d’utiliser la fonction publique pour générer des revenus privés.-}