Pourquoi nous ne sommes pas socialistes: édition intégrale PDF

Traiter du problème immédiat du sans-abrisme impliquerait simplement la réquisition des propriétés vides, des demeures et des résidences secondaires des riches.


Cit. : « Si je n’avais consulté que mes forces et mon état de santé, je ne me serais pas risqué à prendre la parole, ce soir, devant vous. Mais je n’ai pas voulu me dérober à l’honneur de présider cette première réunion, – ne fût-ce que pour ne point paraître reculer devant les appréhensions, non justifiées, j’espère, des plus timides de nos amis… »

La haine des socialistes comme des gauchistes, venant d’un député de droite en ce début de vingtième siècle, M. Leroy-Beaulieu, est-elle pour vous surprenante ? Non sans doute, mais aujourd’hui sûrement l’est-elle encore moins. Quand le socialisme de jadis rappelle l’immobilisme de nos temps actuels, alors comme ce cher député, nous aurions peut-être eu nous aussi tendance à infléchir sans ambages notre pensée en ce sens : antisocialiste !

Format professionnel électronique © Ink Book édition.

Il y a des façons d’aborder des problèmes comme ceux-là, et il y a une façon de voir le monde qui n’exige pas qu’ils existent. Nous rejetons les idées selon lesquelles le parti démocrate ou les bureaucrates syndicaux peuvent réformer le capitalisme de l’intérieur; ou que le socialisme est possible sans le plein développement des formes démocratiques de la classe ouvrière et du pouvoir populaire. Un ensemble de contradictions profondes se sont développées au sein du christianisme conservateur moderne, de grandes incohérences révélatrices qui ont longtemps échappé à la connaissance publique et commencent seulement à être explicitement notées par les critiques de la droite religieuse et économique.-}